Les Incroyables Comestibles Courdimanche

Semons, partageons, gratuité et nourriture saine pour tous


Poster un commentaire

Incroyables Comestibles France : interview de François Rouillay

 Les Incroyables Comestibles France.
Interview de François Rouillay qui est plus qu’enthousiaste en ce qui concerne ce mouvement humain, solidaire, éducatif et Gratuit. (Et sans Chef)
Une vidéo qui donne de l’espoir et qui donne envie de planter des petites graines.D’autres vidéos sur mon compte.
La page à suivre: Incredible Edible France.
Merci François pour ton engagement.

Cliquez sur cette photo pour voir la vidéo :
Lire la vidéo
Publicités


Poster un commentaire

Conférences Incroyable France et Incroyable Monde

INCROYABLE FRANCE / INCROYABLE MONDE
400 VILLES EN FRANCE – 25 PAYS DANS LE MONDE

Vos deux journées de conférences de présentation des INCROYABLES COMESTIBLES arrivent à Cergy-Pontoise les 7 et 8 novembre avec les membres co-fondateurs du mouvement : Mary Clear, François Rouillay, Jean-MIchel Herbillon, Catherine Simon, Henri Bureau, Mohamed Chafchaouni,…etc, l’excellent Steve Read de l’Université populaire de permaculture, mais aussi Moussa Diarra, Gerard Sandret, Sylvette Amestoy Rym Rouis, Isis Noor Yalagi, Elisabeth Mauger qui coordonne nos actions sur le territoire et bien d’autres acteurs locaux.

On vous parlera de vous, de nous, de Incredible Edible Todmorden Page, de Incredible Edible Network, de nos méthodes, de nos réseaux, de nos acteurs, d’ IC Cergy-Pontoise, d’ Incredible Edible France, d’Incroyables Comestibles MAROC, des autres continents, de lUniversité Populaire De Permaculture, des semences avec le Mouvement des Femmes Semencières, d’autonomie alimentaire, de solidarité, d’économie circulaire, de Villes en Transition et de TOUT ce qu’on pourra vous dire en deux jours !

Pour les détails :
INCROYABLE FRANCE le 7 novembre : Salle Hubert Renaud, Place des Arts, Hôtel d’Agglomération de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, Cergy-Pontoise (95)

INCROYABLE MONDE le 8 novembre : Théâtre 95 – Allée du Théâtre, 95 021 Cergy-Pontoise(95)

F.Rouillay université populaire Cergytract université ICSteeve ReadUniversité populaire Cergy


Poster un commentaire

Les Incroyables Comestibles sur France 5

LES INCROYABLES COMESTIBLES SUR FRANCE 5 !!

« Silence, ça tourne ! »

Le magazine Silence ça pousse a consacré les Incroyables Comestibles pour la deuxième fois dans son émission télé. Un reportage a été diffusé sur France 5 le 27 novembre comme suite à la présentation de février 2013 avec François Rouillay, co-fondateur du mouvement citoyen en France en avril 2012. Cette fois-ci, Stéphane Marie et Noëlle Breham ont envoyé leur équipe de tournage sur le terrain, en Angleterre, dans la ville de Todmorden où est né la démarche participative citoyenne devenue planétaire en moins de 3 ans. Un second reportage a eu lieu en France, dans le Finistère, où les jeunes élus du Conseil Municipal des Enfants de la commune de Plomelin ont décidé de transformer leur collectivité en jardin potager géant et gratuit pour se reconnecter les uns les autres avec la Terre nourricière et retisser le lien social intergénérationnel.

Au moment du tournage à Plomelin, les journalistes des deux quotidiens régionaux du grand ouest, Le Télégramme et Ouest-France, étaient présents. Ils ont relaté l’événement dans leurs colonnes.

Le Télégramme – Chaque semaine, le mercredi et le samedi, Stéphane Marie et Noëlle Bréham, les deux présentateurs de l’émission « Silence ça pousse » proposent 45 minutes d’immersion totale dans le monde du jardinage et dévoilent des initiatives originales. Ils ont choisi de présenter prochainement la démarche citoyenne des jeunes élus du conseil municipal de Plomelin. Pour se faire, une équipe de techniciens était mercredi 23 octobre à Plomelin pour réaliser un reportage sur la route des incroyables Plom’légumes. Quelques jeunes avaient rendez-vous avec l’équipe de tournage dès 10 h au Tingoff. Sous l’oeil de la caméra, les enfants ont réalisé divers travaux de désherbage avant de procéder à la plantation de quelques salades d’hiver. Ils ont été rejoints dans la matinée par Mrs Wehrey et Cornec, deux incroyables jardiniers de la résidence Ti-Gwenn.

http://quimper.letelegramme.fr/local/finistere-sud/quimper/couronne/plomelin/incroyables-comestibles-silence-ca-tourne-26-10-2013-2282290.php

Ouest-France – Une équipe de télévision était mercredi à Plomelin, pour filmer l’association des Incroyables comestibles. L’idée de cette action : proposer des fruits et légumes en libre-service, plantés dans l’espace public. Les membres du conseil municipal des enfants, à l’origine du projet, des élèves de CP à CM2 des deux écoles, Mathias, de Ti-Gwenn, avec l’animatrice Christel, et d’autres adultes se sont retrouvés pour les travaux d’automne, à la station de Tingoof.

Tandis que les uns concevaient un bel hôtel à insectes, les autres nettoyaient les bacs, apportaient du terreau et plantaient ce qui avait été apporté par les uns et les autres. Pendant ce temps, Gildas Corgnet et Christophe Bourges les filmaient et les interviewaient pour l’émission Silence, ça pousse de France 5.

Christophe Bourges a eu l’occasion de rencontrer les initiateurs du projet, au Pays de Galles. Il suit depuis le développement de ce mouvement. « C’est une démarche qui débute. J’y vois surtout pour l’instant la création positive de lien social. »

http://www.ouest-france.fr/les-incroyables-comestibles-sur-france-5-1651722

Une première présentation avait été consacrée aux Incroyables Comestibles dans Silence ça pousse au mois de février 2013. Il est possible de revoir l’émission en ligne ici :

L’adresse de l’émission Silence ça pousse est ici :
http://www.france5.fr/emissions/silence-ca-pousse

Pour suivre l’actualité de la démarche participative citoyenne des Incroyables Comestibles en France, rendez-vous sur le site des Incroyables à la Une en lien ici :
http://lesincroyablesalaune.wordpress.com/

Vidéo de Silence ça pousse, volet 2 :

Les Incroyables Comestibles dans l’émission « Silence ça pousse » – Volet 2
Au cours de l’émission Silence ça pousse de février 2013 durant laquelle Stéphane Marie et Noëlle Bréham avaient invité François Rouillay à présenter les Inc…


Poster un commentaire

La révolution des « Incroyables Comestibles »

En découvrant les incroyables comestibles pour la première fois, plusieurs personnes ont posé la même question : mais si les fruits et légumes sont gratuits partout dans la ville de Todmorden, comment l’économie locale peut-elle s’en sortir ?

Ou encore :« Que deviennent les maraîchers locaux ou les marchands de légumes ?  »

Nous allons tenter de regarder de près cet aspect des choses essentiel, puisqu’il concerne l’argent et les revenus, ainsi que la richesse produite par ce nouveau mode de vie totalement transparent, éthique, solidaire et co- responsable.

freland-et-sa-marmelade1 (1)

Nourriture à partager

En fait, la réponse est simple. Le processus des incroyables comestibles est un catalyseur. Il permet d’aider à opérer un changement de regard qui conduit à créer une autre façon de vivre harmonieuse, féconde et bienveillante.

Les habitants quittent la croyance erronée que tout est séparé, divisé, et conflictuel pour survivre, et prennent conscience qu’en réalité, tout est relié et interagit. Par conséquent, du point de vue collectif, si vous agissez avec des intentions de dialogue, de respect de l’autre, sans jugement, en acceptant les différences de chacun, dans le partage et les coopérations à tous les niveaux, vous créez une nouvelle dynamique vertueuse, et donc, au bout du compte, une nouvelle économie vertueuse. Il y a une co-responsabilité de chaque co-créateur dans ce nouveau type d’échange.

Allez-y ! Servez-vous, c’est gratuit!

Maintenant, qu’en est-il de l’économie locale des territoires de plus en plus nombreux qui font le choix de ce nouveau système ?

Nous dirions, qu’avec ce nouveau regard et cette nouvelle façon d’agir individuellement et collectivement, il y a un changement complet du cadre initial qui offre de nouvelles perspectives inédites. Par exemple, il y a une quantité croissante de bacs de plantations sur l’espace public de Todmorden où on peut se servir des fruits et légumes gratuitement. Il est évident que la totalité des bacs de partage ne suffit pas à nourrir toute la population des 14.000 ou 15.000 habitants. Mais, grâce à l’action de ces bacs de partage, le catalyseur, les gens ont changé de regard, et de fil en aiguille, d’attitude et de comportement. Alors, chacun agit différemment dans son quotidien par la conscience qu’on est co-responsable et donc co-créateur du tout, c’est à dire de l’ensemble du système, de l’ensemble de la communauté locale. Il y a par conséquent un désir de plus en plus fort d’aider l’autre, car en aidant l’autre, on renforce toute la communauté, et donc soi-même.

c061_incredible_edible_belgique_w680

Prenons un exemple concret pour illustrer la façon dont le changement s’opère.

Vous avez un apiculteur qui produit avec ses abeilles une certaine quantité de miel dans une petite entreprise familiale locale. Cet apiculteur vit de son activité. Et avec les revenus du miel qu’il produit chaque année, il doit satisfaire les besoins de son foyer. Dans l’ancien système séparé, cet artisan va vendre son miel sur le marché de la commune. Cela ne suffit pas à écouler son stock. Alors, il va passer un temps considérable à aller de plus en plus loin de chez lui pour vendre sur les marchés des villages voisins. Cet apiculteur arrive ainsi difficilement à vendre au meilleur prix 30 ou 40, voire 50 % de sa production. Pour le reste, il va devoir céder son stock invendu localement à des distributeurs intermédiaires, à des prix très bas, où son miel partira on ne sait où.

Or, c’est « la vente obligée » auprès de ce distributeur qui fait que ce petit producteur abandonne sa marge bénéficiaire, le fruit de son travail. Et ainsi, comme de nombreux petits producteurs agissant dans le système de la compétition, il est toujours sur le fil du rasoir et a du mal à s’en sortir. Pendant ce temps, les habitants de sa commune qui n’ont pas acheté le miel au marché, représentant la plus grande quantité de la consommation locale dans les pratiques consuméristes de l’ancien système, vont se rendre dans des boutiques d’approvisionnement de chaines de distribution et acheter du miel produit, la plupart du temps, à des distances éloignées du lieu de fabrication, voire à l’autre bout du monde. Ce sinistre scénario se reproduit actuellement pour de nombreux artisans et petits producteurs locaux partout.

Dans le cas de la ville de Todmorden, ou de toutes les autres qui ont fait le choix de changer de pratique par ce changement de regard, on recherche tout ce qu’il est possible d’imaginer pour arriver à l’autonomie alimentaire locale. Et fin 2011, les habitants de Todmorden étaient délà à 83 % de cet objectif, après trois années d’expérimentation du processus. Imaginez le gain pour chaque producteur local, comme notre apiculteur, lorsque tout, ou presque tout, est produit et consommé localement. L’apiculteur n’a plus besoin d’abandonner sa marge à des intermédiaires. Il retrouve une certaine sérénité, car il n’est plus en tension perpétuelle avec un avenir incertain, ni constamment sur le fil du rasoir. C’est pareil pour tous les autres fermiers, maraichers et artisans locaux. Il suffit de les écouter s’exprimer dans le reportage vidéo « Incredible Edible Todmorden ». On a changé de système.


a064_incredible_edible_todmorden_changement_de_paradigme_schema_didactique_francois_rouillay_17_03_2010_w1024

Les commerçants locaux ne sont pas perdants non plus, parce que il y a un rééquilibrage des ventes. Ce qui est produit localement est privilégié par les clients qui sont devenusdes consommateurs éco-responsables et solidaires à l’échelle de toute la collectivité. De plus, la collectivité locale qui était en déclin depuis une centaine d’années, retrouve une nouvelle dynamique car elle rayonne. On cherche des guides interprètes des langues du monde entier pour accompagner les visiteurs étrangers de plus en plus nombreux à venir à Todmorden pour comprendre comment une telle économie vertueuse est possible et applicable partout, seulement par le fait de changer de regard.

Nous tenterons tout au long de cette expérience des incroyables comestibles de partager sur ce site les exemples de plus en plus nombreux, ainsi que les témoignages d’acteurs qui deviennent les co-créateurs de cette nouvelle économie vertueuse basée sur le partage et la co-responsabilité.
Vous êtes toutes et tous les bienvenus dans cette belle expérience qui n’est plus du domaine de l’utopie, mais bien une nouvelle réalité pour de plus en plus de gens dans de nombreux pays, comme vous pouvez vous en rendre compte sur la carte géographique de localisation des incroyables comestibles dans le monde. Le lien de cette carte est ICI. Sur les onglets du menu horizontal du haut de page du site, vous pourrez prendre connaissance, pays par pays, territoire par territoire, communauté locale par communauté locale, que l’abondance partagée produite par les incroyables comestibles est bien devenue une nouvelle réalité pour de plus en plus d’habitants partout dans le monde, ou en phase de le devenir selon le choix des acteurs.
Par la transparence, la sincérité, l’intégrité, la confiance est restaurée.
C’est la raison pour laquelle, les enfants sont nos guides.
Bien amicalement à tous,
François Rouillay


Poster un commentaire >

Les « Incroyables Comestibles » est une initiative citoyenne lancée en 2008 par deux mères de famille d’une petite ville du nord de l’Angleterre qui s’appelle Todmorden.

Il s’agit d’une nouvelle démarche visant à créer un nouvel art de vivre en redynamisant les échanges locaux par le partage de fruits et légumes bio. Elle vise à rendre les territoires auto-suffisants pour leur alimentation par la production locale dans le partage et la gratuité avec des pratiques respectueuses de l’environnement.

Voir la vidéo sous titrée :

Lancer les Incroyables Comestibles dans sa ville ou son village

la méthode en 5 étapes

c408_incredible_edible_todmorden_information_incroyables_comestibles_w2400

Les Incroyables Comestibles se répandent à grande vitesse aux quatre coins du Monde parce que la méthode fonctionne et qu’elle est simple à réaliser. Si simple que les enfants peuvent le faire, et d’ailleurs, ils aiment le faire : on plante partout où c’est possible, on arrose et on partage. Comment démarrer, comment réussir en toutes circonstances ? Il suffit de s’inspirer de l’expérience des citoyens jardiniers solidaires qui se sont déjà lancés et qui ont suivi la méthode en 5 étapes.

b106_incredible_edible_todmorden_france_methode_5_etapes_incroyables_comestibles_w2400

La planche des étapes montre comment les citoyens peuvent transformer la collectivité en un espace de partage dans des rapports pacifiés et bienveillants. C’est une démarche progressive qui vient d’en bas, un mouvement ascendant, des citoyens souverains qui décident de créer un Nouveau Monde éthique et solidaire sur les territoires.

a091_incredible_edible_todmorden_france_visuel_nourriture_a_partager_incroyables_comestibles_a4_w2400

La planche de la nourriture à partager peut être imprimée à partir de l’image ci-dessus.

a089_incredible_edible_todmorden_france_visuel_a3_w1600

Le visuel « Incroyables Comestibles France » vous permettra d’identifier votre action en le joignant sur la photo de votre équipe de jardiniers volontaires devant la pancarte de la commune où vous entreprenez des plantations de légumes à partager.

planche_nourriture_a_partager_v3_w2800

La planche d’information des Incroyables Comestibles à télécharger et imprimer, d’un simple clic droit de la souris, et hop, c’est parti, on pollinise !! Une fois imprimée, la page peut être glissée dans une pochette plastifiée et exposée sur votre bac de nourriture à partager.